Contrat de sous-location d'un bail de résidence secondaire Remplir le modèle

Comment ça marche ?

1. Choisir ce modèle

Commencez en cliquant sur "Remplir le modèle"

1 / Choisir ce modèle

2. Remplir le document

Répondez à quelques questions et votre document type se crée automatiquement.

2 / Remplir le document

3. Sauvegarder - Imprimer

Votre document est prêt ! Vous le recevez aux formats Word et PDF. Vous pouvez le modifier.

3 / Sauvegarder - Imprimer

Contrat de sous-location d'un bail de résidence secondaire

Dernière révision Dernière révision 07/02/2024
Formats FormatsWord et PDF
Taille Taille6 à 10 pages
Remplir le modèle

Dernière révisionDernière révision : 07/02/2024

FormatsFormats disponibles : Word et PDF

TailleTaille : 6 à 10 pages

Remplir le modèle

Ce document permet de rédiger un contrat de sous-location d'un bail de résidence secondaire. Il permet à un locataire de mettre en location son logement de résidence secondaire à une autre personne, le sous-locataire.

L'on distingue deux types de baux d'habitation en Belgique :

  • Le bail de résidence principale

Le bail de résidence principale porte sur l'habitation où vit le plus souvent le locataire, et éventuellement sa famille. Cette appréciation est basée sur des faits, et ce n'est donc pas nécessairement l'endroit où le locataire est inscrit dans les registres de la population sur le plan administratif. Un autre document convient pour permettre au locataire de sous-louer sa résidence principale.

  • Le bail de résidence secondaire

Un bail de résidence secondaire porte sur un logement loué sans que le locataire y ait établi son habitation principale. Une résidence secondaire peut être par exemple un duplex à Bruxelles, un appartement à la Côte belge ou une villa dans les Ardennes belges, que le locataire occupe sans y vivre la majorité du temps.

Le locataire qui bénéficie d'un bail de résidence secondaire ne peut pas donner le logement au sous-locataire en tant que résidence principale.


Le locataire peut sous-louer en résidence secondaire :

- L'intégralité du logement ;
- Uniquement une partie de son logement. C'est le cas par exemple d'un locataire qui sous-loue une chambre au sein d'une colocation.

Attention, lorsqu'il s'agit du propriétaire qui souhaite mettre en location son logement en tant que résidence secondaire à une autre personne, le document qui convient est le bail d'habitation de résidence secondaire.

Remarque sur les activités professionnelles : sans l'accord du locataire et du propriétaire, il est interdit au sous-locataire d'exercer dans le logement une activité professionnelle.


Durée et fin du bail d'habitation : la sous-location ne peut pas durer plus longtemps que le bail entre le locataire et le propriétaire. En respectant cette limite, la durée est fixée librement, elle peut être déterminée ou indéterminée.

  • Si le propriétaire met fin au bail, le locataire doit en avertir le sous-locataire dans les 15 jours, tout en lui communiquant que la sous-location prend fin le même jour que le bail conclu avec le propriétaire.
  • Si le locataire met fin au bail, il doit accorder un délai de 3 mois au sous-locataire, tout en y joignant une copie de sa lettre de fin de bail donnée au propriétaire. Le locataire devra également verser au sous-locataire une indemnité équivalente à 3 mois de loyers.


Garantie locative : le locataire peut demander au sous-locataire de lui verser une garantie de ses obligations. Cette garantie est une somme d'argent que le sous-locataire "bloque" momentanément, jusqu'à la fin de la sous-location. Si le sous-locataire a respecté ses engagements (globalement, s'il n'a pas détérioré le logement et a payé les loyers de façon régulière), il récupèrera cette somme à la fin de la sous-location. Si en revanche le sous-locataire a manqué à certaines de ses obligations, le locataire pourra dans certains cas se saisir de cette somme ou d'une partie de celle-ci.

Le sous-locataire a le choix du type de garantie parmi les trois types suivants :

- Garantie sur un compte individualisé (maximum 2 mois de loyer) : un compte ouvert par le sous-locataire ou une remise de l'argent en mains propres du locataire ;
- Garantie bancaire (maximum 3 mois de loyer) : le sous-locataire conclut un accord avec la banque ;
- Garantie bancaire via le CPAS (maximum 3 mois de loyer) : élaborer un arrangement spécifique avec le CPAS compétent (celui du lieu de l'habitation du sous-locataire au moment de l'introduction de la demande).


COMMENT UTILISER CE DOCUMENT

En principe, la sous-location n'est pas autorisée par le propriétaire. Une autorisation écrite du propriétaire est nécessaire. Si le propriétaire n'a pas autorisé la sous-location, le locataire est responsable de tout dégât ou impayé qui découle de cette situation illégale, tant vis-à-vis du propriétaire que vis-à-vis du sous-locataire.


Si le logement est situé en Région bruxelloise, le locataire doit transmettre au propriétaire, par lettre recommandée et 15 jours avant le début de la sous-location, un projet contenant toutes les données d'identification du candidat à la sous-location. Ce projet doit contenir notamment :

- les nom et prénom(s) du candidat ;

- un moyen de communication avec le candidat ;

- le nombre de personnes qui devraient occuper le logement ;

- une estimation des ressources financières du candidat.

Plusieurs documents peuvent être annexés au contrat de sous-location :

- le bail entre le propriétaire et le locataire ;

- l'état des lieux : document rédigé par le propriétaire et le locataire contenant une description détaillée de l'état dans lequel se trouve un bâtiment et son contenu à l'entrée et à la sortie du locataire des lieux loués ;

- le certificat PEB : document rédigé par un certificateur PEB agréé (trouver un certificateur en Wallonie / à Bruxelles) contenant les informations énergétiques du bâtiment ;

- s'il y en a un, le règlement de copropriété.


Une fois le contrat de sous-location complété et signé par le locataire et le sous-locataire, le locataire devra procéder à son enregistrement (qui peut être fait en ligne via MyRent). Pour plus d'informations concernant l'enregistrement, consultez le site du SPF Finances.


DROIT APPLICABLE

Dispositions générales : Code civil, art. 1708 à 1762bis.


COMMENT MODIFIER LE MODÈLE

Vous remplissez un formulaire. Le document se rédige sous vos yeux au fur et à mesure de vos réponses.

A la fin, vous le recevez aux formats Word et PDF. Vous pouvez le modifier et le réutiliser.

Remplir le modèle